Decouvrez la methode ukela pour apprendre le ukulele !

Apprennez à jouer du ukulélé avec une methode...
  • Facile à appréhender
  • Qui vous donne les bases... sans prise de tête !
  • Avec des exemples en vidéo
  • Mon objectif : vous permettre très rapidement de jouer toutes vos chansons préférées au ukulélé !

Dans cet article nous allons appliquer ce que nous avons vu dans la partie 1 (accords majeurs) pour construire ce type d’accord sur notre ukulélé.

Nous savons donc qu’un accord majeur est composé de trois notes et nous avons vu comment choisir ces notes, par exemple un accord de C est composé des notes C-E-G.

Comment jouer cet accord sur notre ukulélé? C’est très simple: il suffit de faire en sorte que chacune des cordes de notre ukulele joue une de ces trois notes. Comme il y a quatre cordes sur notre ukulele, une des trois notes sera jouée deux fois.

Prenons par exemple l’accord de C, chaque corde devra alors jouer soit C soit E soit G. Procédons corde par corde.

  • La quatrième corde du ukulélé (celle du haut) joue la note G à vide. Donc pas besoin d’y toucher, on la jouera a vide.
  • La troisième joue C, donc pas besoin d’y toucher non plus.
  • La deuxième corde joue E donc on la laisse aussi.
  • La première corde joue A, qui n’est pas une des trois notes de notre accord, il va donc falloir poser notre doigt sur un des frets. La notre la plus proche de A qui est dans notre accord est la note C, au troisième fret. On va donc poser notre doigt ici. Frottez les quatre cordes: vous jouez l’accord de C.

Le principe est le même pour tous les accords existant (même si ici notre exemple était facile car les trois premières cordes correspondaient déjà à des notes de notre accord.)

Entrainez-vous à refaire la même chose avec les autres accords, c’est très intéressant quand on débute!!

Comme promis dans mon précédent article sur les gammes pentatonique, voici un petit schéma pour vous amuser a improviser avec la gamme pentatonique mineure au ukulélé (dans la tonalité de Do).

La gamme de c pentatonique mineure au ukulélé

Cette gamme sonne plus bluesy que la gamme pentatonique majeure. Elle est d’ailleurs a l’origine de ce style musical a cette nuance près: la fameuse blue note, c’est une note que l’on rajoute la gamme pentatonique mineure et qui la transforme en gamme blues.

Il faut faire attention avec cette note: elle peut tout faire sonner faut si on ne la joue pas au bon moment!

C’est quand le bon moment? me demanderez-vous. Il n’y a pas vraiment de réponse tranché. Quand vous improvisez avec la gamme pentatonique mineure, essayez donc a certains moment de placer cette note… des fois ça rendra bien… des fois non! C’est a vous d’apprendre, même si j’avoue que ce n’est pas facile!

Voila le diagramme avec la blue note:

gamme de blues au ukulele

Voici un article dont le but est de vous expliquer ce que sont les gammes pentatoniques… et comment les jouer au ukulélé.

Alors c’est très simple: une gamme pentatonique, c’est une gamme qui comporte cinq notes. Les plus perspicaces d’entre vous auront sans doute remarqué que penta signifie cinq en grec, donc pentatonique: cinq notes, bravo les gars (et les filles).

Bien entendue on ne va pas choisir ces cinq notes n’importe comment, sinon ce serait trop facile.

Non, on va choisir ces cinq notes qui vont composer notre gamme pentatonique de manière a ce que ça sonne bien.

Alors des mélomanes a l’oreille aguerrie ont déjà fait ce travail a notre place il y a bien longtemps, mais sachez mes chers compagnons d’infortunes, que nous ne somme pas complètement lésé dans cette histoire. En effet la gamme pentatonique est une des gammes les plus naturelles et les plus logiques qui existe, nul besoin d’avoir une grande culture musicale pour la mettre au point, puisque même des gens qui n’ont a priori aucune connaissance du solfège y arrive avec un peu d’aide!

Petite preuve en vidéo (et en anglais -demandez moi pour la traduction si vous le voulez):

Fou non?

Bon, sérieusement, quelles notes choisit-on?

Il y a différents types de gammes pentatoniques, voyons les deux principales:

1/ La gamme pentatonique majeure

Parmi toutes les notes (Do, Ré, Mi…) et altérations (Do#, Mib, Fa#…) on prend ces cinq là: Notes pour la gamme pentatonique majeure

Cette exemple vaut pour la tonalité de Do (C) (vous voyez que C est la fondamentale, si vous ne comprenez pas bien cette notion, je vous conseil d’aller faire un tour sur mon premier article sur les accords au ukulele)

Et Ô Miracle! Quand on joue toutes ces notes les unes a la suite des autres un peu n’importe comment: ça donne un truc cool! Essayez donc! (Vous trouverez un schéma avec toutes ces notes sur le manche dans mon précédent article sur la gamme pentatonique majeure)

2/ La gamme pentatonique mineure

Elle sonne un peu plus comme du blues (même si pas tout a fait).

On prend ces notes là (toujours en Do):

notes de la gammes pentatonique mineure

Là encore, essayez vous même, et regardez (ou plutôt écoutez^^) la différence avec la gamme pentatonique majeure! Je vous donnerais dans un prochain article très bientôt le schéma des notes sur le manche, et je vous expliquerais le petit changement qu’il y a à faire à cette gamme pour improviser du blues au ukulélé.

En attendant amusez vous bien, et laissez moi un commentaire ci-dessous!

Voila un petit article qui vous explique comment improviser grâce a la gamme pentatonique majeure sur votre ukulélé.

Cette article est une petite introduction a un prochain article qui vous expliquera ce qu’est une gamme pentatonique. Avant de vous donner quelques explications, je trouve que la meilleure chose est de vous faire une idée en musique!

Donc pour le moment, sachez juste que c’est une gamme de seulement cinq notes, qui sonne (presque) toujours bien peu importe ce que vous jouez! Prenez votre ukulele et essayez!

Prenons la gamme pentatonique de Do (C):

Gamme pentatonique majeure au ukulélé

Amusez vous a jouer toute ces notes, vous trouverez très très facilement des enchainements qui vous plairons! Il y a vraiment de quoi s’occuper pendant un certain temps.

Vous pouvez aussi essayer d’improviser sur des chansons dans la tonalité de Do (C) (puisque je vous ai montré la gamme pentonique en Do) et vous vous apercevrez la encore que c’est très facile. Essayez donc d’improviser la-dessus:

Alors? quelles sont vos impressions?

Vous connaissez le cycle des quintes ? (Circle of fifths en anglais). Pour ceux qui ne connaissent pas c’est ça:

Et c’est très très très pratique pour comprendre comment les chansons sont construite, comment improviser, et surtout comment composer une chanson super facilement! Et accessoirement pour se rendre compte que nos chanteurs préférés se cassent pas forcement la tête quand ils composent une chanson 😉

Il y’a deux choses théoriques à comprendre à propos du cycle des quintes:

  • Pour n’importe quel accord que l’on prend dans dans le cercle, la note qui suit dans le sens des aiguilles d’une montre est la quinte, et la note qui suit dans le sens contraire des aiguilles d’une montre est la quarte. Par exemple Si je prend l’accord C, sa quinte est G et sa quarte est F. C’est tout.
  • Les petites notes en bleu en dessous de chaque accord sont les accords mineures relatif, c’est un peu compliqué comme nom mais ça veut juste dire que c’est un accord qui ressemble beaucoup a celui écrit en rouge donc si on veut on peut le remplacer par celui là. Jouez C et Am sur votre Ukulélé vous verrez qu’il ont beaucoup de note en commun.
Alors à ce moment là, vous vous posez surement la même question que moi quand on m’a dit ça: a quoi ça sert?

Réponse: a plein de chose! Mais je vais vous expliquer l’utilité que j’y vois:

  1. Vous remarquerez que si vous choisissez un accord dans le cercle et que vous le jouez en l’enchainant avec les deux accords qui sont a coté, sonne bien. Ne me croyez pas, essayez! par exemple G sonne bien avec D et C (et leurs mineures relatives Em Am et Bm). Jouez donc l’enchainement G – D – Am — G – D – C. Ça vous dit quelque chose? C’est Knocking on Heaven’s Door de Bob Dylan.
  2. Si vous êtes en train de jouer n’importe quel accord, par exemple C, et que vous enchainez sur n’importe quel autre accord dans le cercle, par exemple A, pour revenir à C et que ça sonne bien, il faut passer par tout les accords entre A et C. Par exemple essayez C – A- D – G – C. Ça va hein?
En respectant le premier point, c’est a dire en restant toujours dans le même « coin » du cercle en jouant toujours les même trois accords on est sur d’avoir quelque chose qui ne sonne pas trop mal! Et ce n’est pas un petit truc de débutant! Des tonnes et des tonnes de chansons sont composée comme ça! De Led Zeppelin à Alain Souchon en passant par les Beatles, avec un petit exemple en vidéo (j’ai mis de coté les accord de septième pour plus de simplicité):

J’espère que ça a éclairci votre vision des choses. Si il y’a quelques zones d’ombre dites moi!

Ukulele fretboardConstruire un accord pour mon ukulélé est le premier article d’une série dans laquelle j’expliquerai  » la théorie » de la musique appliquée au ukulélé (la théorie du ukulélé 😉). Dans ce premier article: qu’est-ce qu’un accord?

On connait tous les notes de musique de base. La première chose à savoir quand on s’intéresse un peu au solfège, c’est que les notes telles qu’on les connait en France (do ré mi fa sol…) ne sont pas connues à l’étranger, le plupart des gens dans le monde connaissent ces même notes mais les appellent par des lettres ( C D E F G….). Il est donc très important de connaitre cette notation car c’est celle que l’on trouvera le plus souvent ( même en français!). D’ailleurs dans cet article et dans ceux qui suivent c’est la notation que j’utiliserai. Voici la table des correspondances:

Do Mi Fa Sol La Si
C D E F G A B
Alors commençons depuis le début: **qu’est-ce qu’un accord?**

C’est incroyablement simple: un accord, c’est juste plusieurs notes jouées ensemble. Les plus petit accords sont constitués de trois notes. C’est aussi simple que cela. Autrement dit, vous pouvez mettre les doigts sur n’importe quels fret de votre ukulélé, frotter les cordes, et vous jouez un accord! Il existe donc des centaines d’accords! Cependant, vous serez d’accord avec moi, quand on utilise cette méthode, les accords joués ne sonnent pas forcement très bien! C’est pour cela qu’il faut construire les accords en choisissant les notes que l’on va mettre dedans pour que ça sonne juste.

On peut suivre certaines règles pour construire des accords qui sonnent bien. Ces règles nous expliquent comment choisir une première note pour notre accord (on appellera cette note la fondamentale de notre accord) puis comment choisir d’autres notes qui vont bien avec elle ( qui font un beau son ensemble). Avant tout, on va prendre toutes nos notes et leurs altérations (une altération c’est quand on rajoute un bémol ou un dièse devant une note) et on va leurs donner des noms, c’est plus marrant. Certaines notes ont plusieurs nom mais l’image qui suit donne les principaux (cliquez pour mieux lire):

Nom des notesOn remarque sur cette image que la première note que l’on choisie s »appelle fondamentale, comme je l’ai dit tout a l’heure. Il est important de noter que chaque nom donné à une note dépend de la première note que j’ai choisie, par exemple si je choisie D comme première note:

Nom des notes 2

Mais, pour l’exemple, restons sur notre premier choix et prenons C comme première note. J’ai entouré C, la fondamentale, en rouge. Quelles sont donc ces notes que j’ai entouré en jaune et en bleu? La tierce majeur et la quinte juste, oui, mais pourquoi? Parce que ça sonne bien quand on les joue ensemble. Et ce n’est pas moi qui l’ai décidé mais nos amis musiciens qui on mit au point toute la théorie de la musique. Quand on joue C, E et G en même temps ça sonne bien, tellement bien qu’on appelle cet accord un accord majeur. Et comme C est la fondamentale, on baptise cette accord C majeur, ou plus simplement accord de C. L’accord de C c’est donc les note C, E et G joué en même temps (c’est la qu’il ne faut pas confondre note et accord!).

Et qu’est-ce donc que l’accord de D? Regardez maintenant la deuxième figure, celle où D est la fondamentale.. l’accord de D majeur est constitué des notes D, F# et A!

Vous pouvez faire la même chose en partant de toutes les notes et ainsi créer n’importe lequel des douze accords majeurs existant. Dans le prochain article je vous expliquerai comment est-ce qu’on va appliquer tout ça à notre ukulélé, et jouer les accords qu’on a construit!

© 2019 Ukela